• Frais de port offerts en France métropolitaine :)
  • Entrez dans la résistance !

Dessine-moi un mouton - cahier de dessin

dimanche, 19 mars 2017 08:55

« Regarde, ze t’ai fait un dessin ! »

Quel cœur n’a pas fondu en entendant cette simple phrase prononcée par une voix cristalline ?

Des petits doigts potelés qui tiennent un crayon immense, le visage concentré, la langue tirée, le tout dans une position improbable… ce moment, cette image que l’on voudrait graver, et ce dessin qu’on nous offre comme un cadeau précieux… qui sera perdu demain, sans doute, entre une facture d’électricité et la liste des courses.

Les feuilles de papier s’envolent comme les jours et les mois, le temps qui court et ne les rattrape pas. Et les dessins d’enfants, cette offrande, ce « je t’aime », sont une preuve palpable du temps qui passe trop vite.

Le cahier de dessin leur offre un refuge, une maison, comme un écrin. Chaque page qui se tourne est un jour révolu... mais gravé, enfin.

Et si l’enfant commence souvent le sien dans une sorte de période néo-cubiste à tendance déstructurée, on suit page après page la construction de sa personnalité, de son être en devenir. Quand chaque jour est une découverte, un apprivoisement du monde qui l’entoure et dont il apprendra à faire partie jusqu’à en perdre, souvent, cette fameuse « âme d’enfant » qui rend la vie plus jolie. Le cahier de dessin conserve tout cela en lui, comme le secret du temps passé.

C’est le rappel d’échanges mémorables avec des parents dépassés:

« - Regarde maman, mon beau dessin !

- Oh oui ! Mais… qu’est-ce que c’est ?

- Un dinosaure !

- Ah oui, le joli dinosaure ! Et là, c’est aussi un joli dinosaure ?

- Ah non, là, c’est maman ! »

Le cahier de dessin c’est des fous rires, des déclarations, des princesses et des dragons… une candeur en couleur.

Il se rangera dans une bibliothèque parce que l’enveloppe est aussi belle que ce qu’elle renferme est émouvant et précieux. Quelques années plus tard, on le rouvrira avec nostalgie, comme si on redécouvrait un trésor, et on se souviendra que cette jolie ballerine rose à huit doigts était censée être un autoportrait, que cette espèce de chose hirsute violette et rose était un poney, et qu’il y avait un astronaute au fond de nous.  

On se souviendra de l’enfant que l’on était, de nos étoiles et de nos rêves.  Parce qu’on commence son cahier dans un « quand je serai grand… », et qu’on le rouvre parce que « quand j’étais petit… ».

Et puis, peu importe l’âge finalement ! Enfant ou âme d’enfant…

Dessine-moi tes rêves !

Laissez un commentaire

Vous êtes déjà client chez nous ? Merci de vous connecter avant de poster un commentaire.

Le Papier fait de la Résistance est une nouvelle marque de carnet de notes de bonne facture, née de notre envie de résister au tout digital. Nous avons conçu avec le plus grand soin notre carnet "Le Papier fait de la Résistance" pour diverses utilisations : carnet de note, calepin, carnet de croquis, carnet de dessin, petit carnet intime de poche, simple bloc notes et encore pour des carnets de voyage. Nous offrons également la possibilité d'acheter vos carnets personnalisés pour des cadeaux d'entreprise. merci

Copyright © 2013 LE PAPIER FAIT DE LA RÉSISTANCE | Conditions générales de vente | Mentions Légales | All Rights Reserved | t | | Créer un compte | PRESSE | Foire aux questions | Plan du site